• Accueil
  • > Archives pour décembre 2012

Hymme rosicrucien à la fraternité

Posté par leblogdegaudius le 24 décembre 2012

Trouvé aussi sur le blog de Serge Toussaint:

Hymme rosicrucien à la fraternité

 

Fraternité

Dans le monde entier, des milliards d’êtres humains, toutes nationalités et toutes religions confondues, y compris des athées, s’apprêtent à célébrer Noël.

A cette occasion, permettez-moi, au nom de tous les Rose-Croix, de vous souhaiter de très belles fêtes en famille ou entre amis.

Indépendamment  des croyances de chacun, je vous convie à nous unir mentalement si ce n’est spirituellement dans cet « hymne rosicrucien à la fraternité », dédié à toute l’humanité.

HYMNE À LA FRATERNITÉ

Nous n’habitons pas tous dans le même pays
Nous ne sommes pas tous nés au même endroit
Nous n’avons pas tous le même mode de vie
Nous ne dépendons pas tous des mêmes lois

 

Nous n’avons pas tous la même couleur de peau
Nous n’avons pas tous la même hérédité
Nous ne vivons pas tous sous le même drapeau
Nous n’avons pas tous la même nationalité

Nous n’avons pas tous la même apparence
Nous ne parlons pas tous le même langage
Nous n’avons pas tous la même intelligence
Nous n’avons pas tous le même âge

Nous n’avons pas tous le même passé
Nous n’avons pas tous les mêmes souvenirs
Nous n’avons pas tous les mêmes projets
Nous n’avons pas tous le même avenir

Nous ne suivons pas tous la même religion
Nous n’avons pas tous les mêmes idées politiques
Nous n’avons pas tous les mêmes passions
Nous n’aimons pas tous la même musique

Nous n’avons pas tous les mêmes connaissances
Nous ne possédons pas tous les mêmes dons
Nous n’avons pas tous les mêmes compétences
Nous ne pensons pas tous de la même façon

Nous n’avons pas tous les mêmes croyances
Nous ne défendons pas tous les mêmes causes
Nous n’avons pas tous les mêmes espérances
Nous ne rêvons pas tous des mêmes choses

Nous n’avons pas tous la même culture
Nous ne suivons pas tous les mêmes émissions
Nous n’avons pas tous les mêmes lectures
Nous ne fredonnons pas tous les mêmes chansons

Nous n’avons pas tous les mêmes états d’âme
Nous n’avons pas tous les mêmes élans du cœur
Nous ne brûlons pas tous de la même flamme
Nous n’avons pas tous la même idée du bonheur

Mais
Nous sommes tous des enfants de la Terre
Nous sommes tous en quête de Lumière

Nous sommes tous des citoyens du monde
Nous aspirons tous à la paix profonde

Nous sommes tous des cellules de l’humanité
Nous avons tous besoin de fraternité

Alors
Faisons-nous troubadours
Et laissons triompher l’amour…

Serge Toussaint
Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

Publié dans Philosophie et spiritualité | Pas de Commentaire »

Un pas de plus

Posté par leblogdegaudius le 21 décembre 2012

Un cadeau merveilleux que m’a fait mon frère Point d’O Etoilé:

En ce premier jour d’hiver, à l’occasion du solstice, c’est un honneur et un plaisir pour moi de partager avec vous ce très beau texte venu du coeur.

Un pas de plus…

Un pas de plus à la rencontre de l’autre,

Un pas de plus à la rencontre de soi,

Cette journée bénie d’hiver qui fut nôtre,

Fit de nous des chercheurs, des rêveurs et des rois.

Tout l’or du mystère est dans cette présence,

Tout l’or de la terre est dans un seul regard

Echangé simplement au cœur du silence,

La nature alentour semblant y prendre part.

Faut-il s’interroger, trouver une cause,

Plutôt que de laisser la vie s’exprimer ?

Au centre de la Croix repose la Rose

Que l’amour fait s’ouvrir et ne peut abîmer.

La lumière est là sur le flambeau de l’Etre,

Flamme rayonnante aux multiples couleurs.

Elle danse de joie, celle de voir naître,

Sous les voiles levés, la vérité du cœur.  

                                                    

                                               Fr. Point d’O Etoilé

Un pas de plus dans Vos contributions 12-lux1-300x225

Publié dans Vos contributions | Pas de Commentaire »

Le 21 décembre: attention, danger… de fou-rire.

Posté par leblogdegaudius le 18 décembre 2012

Des vidéos intéressantes pour ceux qui croient que la fin du monde arrive :

Parce que la connaissance doit remplacer la croyance et la superstition.

Les médias relatent que « des gens » se rendent à Bugarach dans l’hypothétique espoir d’échapper à la mort quand « la fin du monde » arrivera.

Des gens, ça fait combien? Trois, ce sont des gens. Une dizaine, ce sont aussi des gens et une centaine aussi. Alors quoi?

On s’apprête à rire des quelques crédules qui se sont laissés conter.

Dans le même temps, voici ce que le film « 2012″ a engrangé comme bénéfices: 769 millions de dollars américains dans le monde. Plus de 4,6 millions d’entrées  en France.

A ceux qui sont allés voir ce film, avez-vous le droit de condamner ceux qui ont cru à cette fable? Si vous y êtes allés, est ce que d’une certaine façon, ce n’est pas parce que, inconsciemment, vous y adhérez?

A ceux qui se prétendent spiritualistes: croyez vous que parce que c’est votre bon plaisir et que vous y croyez, tout d’un coup, le 21 décembre, vous allez vous transformer en demi-dieux?

Des alignements planétaires, il y en a depuis perpétuité et la Terre poursuit sa course bon an mal an depuis des millions d’années. Nombreux sont celles et ceux qui se sont risqués à prophétiser… avec les résultats qu’on connaît.

Oui, le 22 décembre, on pourra pousser un énorme fou-rire, mais il faudra aussi réfléchir et être déterminé à ne plus s’en laisser conter et même, de boycotter à l’avenir ceux qui tenteront de faire des profits juteux en misant sur les peurs des uns et des autres. Une seule devise valable: « fais ce que doit, advienne que pourra ».

A voir aussi là: http://www.blog-rose-croix.fr/20100611a-propos-de-2012/

Et le 22 décembre…

Le canard était toujours vivant (Robert Lamoureux)

… et nous aussi!

Gaudius

Publié dans Coups de dents | Commentaires fermés

Barbaries

Posté par leblogdegaudius le 14 décembre 2012

Ce matin, au réveil, j’ai entendu quelque chose sur les tortures en Irak, qualifiées de « regrettable » ou quelque chose de ce genre. A ce moment là, Oradour sur Glane, c’est une « boulette de la part des nazis et ce qu’a fait Lindie England, ce sont des gamineries? Et ces enfants morts suite à des mauvais traitements de la part de leurs parents tortionnaires, ils l’avaient cherché?  DE QUI SE MOQUE-T-ON?

Rien ne peut expliquer ni excuser les actes de barbarie et ceux qui s’y livrent ne méritent plus le qualificatif d’être humain. J’estime qu’ils doivent  être bannis de la communauté humaine, mis en quarantaine et leur lieu de résidence doit être signalé, leur identité connue. Je n’ai pas envie de me retrouver voisin d’un barbare qui risque sûrement de récidiver et les quelques bénis-oui-oui qui ont l’excuse et le pardon facile (surtout pour les autres parce quand ça leur arrive…) sont les plus grands complices de ce genre d’atrocité. Appelons un chat un chat, nommons les actes de barbarie par leur nom et les tortionnaires des monstres. Oui, je suis en colère, parce que rien pour moi ne justifie de tels actes et que les coupables et les responsables ne doivent pas échapper à la justice des hommes.

Gaudius

Publié dans Coups de dents | Pas de Commentaire »

Lumière

Posté par leblogdegaudius le 10 décembre 2012

Dans quelques jours, ce sera le solstice d’hiver, qui précède les fêtes de Noël et du Nouvel An. Les jours ont décliné à une vitesse phénoménale, le corps ressent une certaine lassitude et si ce n’étaient les impératifs économiques qui nous poussent à agir, nous rentrerions tous en hibernation.  L’hiver est le temps de l’intériorisation et de la méditation. Dans les rues, les guirlandes illuminent les rues, comme pour nous rappeler inconsciemment que la lumière est toujours là. C’est aussi une époque de fièvre, pas seulement acheteuse, mais de réjouissance, comme si, inconsciemment, nous retrouvions quelque chose de perdu.

 

Au sein de toutes les traditions, on s’apprête à fêter l’année qui se termine, et celle qui commence.

Les passages en italique qui suivent sont empruntés à quelques exposés de rosicruciennes et de rosicruciens, que je remercie pour leur aimable autorisation.

 

Ainsi le solstice de la Saint Jean d’hiver, la fête de Noël, la Fête de la Lumière chez les Rosicruciens ou la Fête de Yeschouah chez les Martinistes reflètent intérieurement le grand mystère du Cosmos à l’homme en quête d’éveil.

 

D’un point de vue astronomique, il faut savoir que

 

… en été, le Soleil se lève proche du nord-est, puis il s’approche de l’est qu’il franchit en automne. Passé l’automne, il se décale de plus en plus vers le sud-est jusqu’en hiver. A ce moment, il va rebrousser chemin pour repartir vers l’est qu’il franchit au printemps puis se dirige vers le nord-est d’où il rebroussera en été, et ainsi de suite. Aux époques, où le Soleil « rebrousse chemin », et ce pendant trois jours, il semble se lever sur le même point d’horizon. C’est le solstice : le «Soleil arrêté » (sol-sistere). Aux solstices, le Soleil se situe sur les cercles tropiques. Et le terme tropique, provient du grec tropos qui signifie demi-tour.

 

De même,… il est admis qu’il faut que le Soleil se situe à – 18° sous l’horizon pour que la nuit soit noire, sinon c’est encore le crépuscule…

 

D’un point de vue astrologique, le 21 décembre signale l’entrée du soleil dans le signe du Capricorne. Le Capricorne est considéré d’un point de vue traditionnel comme « la porte des dieux », la porte de la naissance dans le monde des Esprits (initiation, mort symbolique) ; opposé à son signe contraire, le Cancer, qui est « la porte des hommes », celle de naissance dans le monde physique. La lumière « solaire » (réflexive, rationnelle) laisse place à la lumière « lunaire » (intuitive, analogique). Rappelons le, cette période est propice à l’intériorisation, à la méditation et au recueillement.

 

Mais la période du solstice d’hiver est aussi l’époque des grands Avatars, des différents rédempteurs de l’humanité : Krishna, Horus, Mithra…. et bien sûr,            Jésus-Christ. A la « remontée » de l’âme humaine répond la « descente » d’un principe divin, comme pour un mariage mystique.

 

Que dit la tradition chrétienne ?

 

Selon la Tradition, Saint Jean l’évangéliste est la personnification de la lumière crépusculaire du soir, celle qui embrase le ciel lorsque le soleil vient de disparaître sous l’horizon. Le disciple préféré du maître fut, en effet, le confident de ses enseignements secrets, réservés aux intelligences d’élite des temps futurs. On lui attribue l’apocalypse, qui, sous prétexte de dévoiler les mystères chrétiens, les masque sous des énigmes calculées pour entraîner les esprits perspicaces au-delà des étroitesses du dogme. Aussi est-ce de la tradition johannite que se sont prévalues toutes les écoles mystiques, qui, sous le voile de l’ésotérisme, ont visé ã l’émancipation de la pensée. La doctrine du verbe fait chair, c’est-à-dire de la liaison divine incarnée dans l’humanité, remonte d’ailleurs, ã travers Platon, aux conceptions des anciens hiérophantes.

Ce solstice d’hiver, c’est-à-dire Noël, est la descente du Verbe Divin dans  » les parties inférieures de la terre « , comme dit St Jean, jusqu’au centre obscur de la Nature afin de l’illuminer, car  » Il doit tout remplir « , conformément à la parole de l’Écriture :  « Lux in tenebris lucet, »

Donc, , le moment de ce solstice est un moment qui nous permet de prendre conscience de la présence de l’esprit dans la matière, comme un éclair de lumière dans l’obscurité. Car le passage d’un état à un autre consiste toujours en une mort dans un cycle précédent et une naissance dans le cycle suivant. Ce processus de naissance et mort, mort et renaissance, appelé initiation, a lieu dans le Temple, creuset du voyage intérieur et image symbolique du Cosmos ou du monde manifesté.

 

Le solstice d’hiver est la fête d’une lumière plus subtile, que seule peut révéler une connaissance intérieure,

 

Comme le souligne encore la tradition chrétienne,   » La Lumière luit dans les Ténèbres, les Ténèbres ne peuvent L’atteindre « .

 

Aussi bien d’un point de vue symbolique que d’un point de vue géographique, la Lumière (entendu : spirituelle), issue du Logos, prend naissance au Nord, au plus noir de la nuit comme au plus froid de l’année. Elle n’est perceptible qu’au sein du silence intérieur de qui a su faire un instant taire ses bavardages devant l’ineffable.

 

Du côté « païen » : pourquoi le premier mois de l’année nouvelle est le mois de janvier ?

 

« La dénomination de janvier (“januarius”), mois par lequel s’ouvre l’année, provient du nom du dieu romain Janus (de “janua” qui signifie porte). En tant que dieu du passage d’un cycle à l’autre et, plus généralement, d’un état à un autre, il est habituellement représenté par un visage à double face dont l’une regarde vers le passé et l’autre vers l’avenir. Cependant, entre le passé qui n’est plus et le futur qui n’est point encore, il n’y a de place que pour l’imperceptible présent. Un présent au-delà de l’ordre temporel, où la succession se mue en simultanéité, où toute chose rejoint l’impérissable, l’éternité. Aussi, le vrai visage de Janus, celui de l’éternel présent, est-il invisible. “Maître du triple temps”, Janus est avant tout le “Seigneur de l’éternité”.

Janus, le gardien des portes du cycle annuel, est représenté avec deux clés, ses principaux attributs. Ces portes ne sont autres que les portes solsticiales qui donnent accès aux deux phases du soleil. C’est l’ombre et la lumière;

 

Pour en revenir à la tradition chrétienne, notons que la Crucifixion et l’Ascension ont eu lieu à midi : de « minuit  » à  » midi « , c’est le trajet de la rédemption faisant passer le monde et l’homme des ténèbres à la lumière. La fixation de la fête de Noël au 25 décembre correspond au solstice d’hiver, le point où le soleil, arrivé au plus bas de sa course annuelle, recommence à s’élever dans le ciel ; cette « porte solsticiale  » était appelée dans l’Antiquité, la  » porte des dieux « , nous dit Porphyre, c’est-à-dire le passage par où l’on s’élève aux états supérieurs.

On comprend mieux combien ce symbolisme s’applique merveilleusement au Christ qui est le  » Soleil de justice  » dont la naissance fut saluée comme celle de « l’astre se levant d’En-Haut, pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et l’ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix » (St Luc 1, 78-79).^

Si nous prenons donc le temps de méditer sur les aspects philosophiques et spirituels des fêtes de fin d’année, peut-être en feront nous un point de départ pour une certaine quête intérieure ?  Puissent donc les prochains jours vous apporter  joie, régénération intérieure et, selon la formule rosicrucienne consacrée, Paix Profonde.

Lumière dans Discussion générale 01-petite-flamme-185x300

Gaudius

Publié dans Discussion générale | 2 Commentaires »

Les karmateurs.

Posté par leblogdegaudius le 3 décembre 2012

Tout étudiant à la spiritualité fait connaissance de cette loi qu’on appelle le «karma », et qu’on peut aussi intituler « loi de compensation ». On apprend que toute pensée, toute parole et toute action trouvent leur contrepartie, que ce soit en positif ou en négatif. Dans le premier cas, on parle de « crédit karmique » alors que dans le second, on parlera de « dette karmique ».

Or, il apparaît que c’est ce dernier terme qui revient le plus souvent dans les conversations, de salon ou autre et on ne se prive pas pour citer à l’envie les différentes paroles du Bouddha à ce sujet. Et qu’on te guette, et qu’on te suppute pour savoir si ce qui arrive à untel ou unetelle n’est pas d’origine karmique. Et qu’on se demande si les tuiles qu’on reçoit sur la tête ne sont pas d’origine karmique. Et qu’on opine du chef comme de vieilles bigotes en répétant : « c’est le karma ».

Le karma (sous-entendu négatif) devient alors synonyme de punition divine et conforte les paresseux ou les mauvaises langues dans leurs travers : si c’est karmique, c’est qu’on ne peut rien y faire. Si c’est karmique, c’est parce qu’il ou elle l’a bien mérité.

Il n’est jamais venu à l’idée de personne de ceux qui se disent spiritualistes de se demander si ça vaut bien la peine de connaître une loi pour ne pas en tirer les conséquences pour soi-même et essayer de faire preuve de sagesse, de modération et de retenue plutôt que de se laisser aller aux spéculations ou aux jugements téméraires ? Et le karma positif, qu’est ce que vous en faites ? Les moments de bonheur et de joie, vous trouvez ça naturel, et il ne vient pas à l’idée de dire simplement « merci » ?

Arrêtons de nous préoccuper outre mesure du karma, qui de toute façon, s’occupe de nous.  Arrêtons d’en faire une épée de DAMOCLES. Arrêtons de nous comporter en petit comptable de la spiritualité qui calcule que s’il glisse par exemple une petite pièce au mendiant ou s’il rend de menus services, alors il accumulera des points pour son après-vie, tout en redoutant d’être puni par le bon dieu, le petit Jésus, le grand Bouddha ou Saint Truc.  Posons nous  plutôt la question de savoir ce qu’on doit apprendre ou assimiler à travers toute épreuve, QU’ELLE SOIT D’ORIGINE KARMIQUE OU NON. Et demandons- nous si les petits instants de joie, de sérénité, de bonheurs ne sont pas là aussi pour nous tester.  Abandonnons même toute référence au karma et agissons selon notre conscience, pour l’intérêt d’autrui, sans rien en attendre en retour sinon l’honneur d’avoir été utile.

Gaudius

Publié dans Coups de dents | Pas de Commentaire »

La vision d’ENOCH (Saches que je suis DIEU)

Posté par leblogdegaudius le 1 décembre 2012

Un très beau texte dit par Benett DAVIDIAN.

« Je te parle. Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je t’ai parlé quand tu es né.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je t’ai parlé à ton premier regard.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je t’ai parlé à ton premier mot.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je t’ai parlé à ta première pensée.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je t’ai parlé à ton premier amour.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je t’ai parlé à ton premier chant.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par l’herbe des prés.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par les arbres des forêts.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par les vallées et les collines.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par les montagnes sacrées.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par la pluie et la neige.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par les vagues de la mer.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par la rosée du matin.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par la paix du soir.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par la splendeur du soleil.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par les étoiles brillantes.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par l’orage et les nuages.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par le tonnerre et la foudre.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parle par le mystérieux arc-en-ciel.Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

Je te parlerai quand tu sera seul.

Je te parlerai par la sagesse des Anciens.

Je te parlerai à la fin des temps.

Je te parlerai quand tu auras vu Mes anges.

Je te parlerai tout au long de l’éternité.

Je te parle. Sois en paix. Saches que je suis Dieu.

 

MAJ du 2/5/2014: 

Jacques SALESIANI a eu la gentillesse de m’indiquer la vidéo correspondante, que je vous laisse apprécier ici:

Image de prévisualisation YouTube

Le blog de Jacques SALESIANI se trouve ici:

http://jacques.salesiani.free.fr/index.php/portfolio/la-vision-denoch-texte/

Une traduction espagnole:

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Philosophie et spiritualité | 8 Commentaires »

 

My review 1st |
Just'in |
Mespetitespensees.com |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Gabyblogusa
| Becomemydream
| Raviromar