Attentats à Bruxelles: solidarité avec le peuple belge.

Posté par leblogdegaudius le 22 mars 2016

La barbarie a de nouveau frappé en Europe.  Une fois encore, des bombes ont éclaté, faisant, aux dernières nouvelles, 34 morts et 200 blessés. Les attentats ont eu lieu à l’aéroport de Bruxelles et dans une station de métro.

J’exprime au peuple belge, à son gouvernement, ses dirigeants et son souverain,  toute ma sympathie et ma solidarité et j’espère qu’on parviendra à retrouver les coupables. J’espère que la coopération entre les états sera renforcée pour lutter contre le terrorisme. Je publie ci-après l’hymne national belge; la Brabançonne à titre de soutien.

Image de prévisualisation YouTube

Et, en réponse aux terroristes, je publie également ce dessin qui vaut toutes les réponses du monde (image trouvée sur le site: http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/menace-terroriste-en-belgique/des-explosions-ont-retenti-dans-l-aeroport-de-bruxelles-qui-a-ete-ferme-suivez-notre-direct_1370)

Flowers tributes are placed on steps of Belgian embassy in Berlin

Gaudius

 

Publié dans Evénements | Pas de Commentaire »

Nouvelles Noces chymiques de Christian Rosenkreutz – Le 6ème manifeste rosicrucien

Posté par leblogdegaudius le 8 janvier 2016

Dans la continuité des manifestes modernes, la Grande Loge a publié le 6ème manifeste rosicrucien, intitulé Nouvelles Noces chymiques de Christian Rosenkreutz. Je vous invite à en prendre connaissance ci-après, et en vous rendant sur le site de la Grande Loge de l’AMORC.

Bonne lecture!

Manifesto : Nouvelles Noces chymiques de Christian Rosenkreutz 1616-2016

7 janvier 2016 by Evénements • Tags:

En tant qu’auteur de ce Manifeste, et avant que vous en preniez connaissance, je souhaiterais me présenter. Par le passé, j’ai été connu sous le nom de Christian Rosenkreutz, fondateur mythique de l’Ordre de la Rose-Croix, société secrète dont les historiens de l’ésotérisme situent l’origine au début du XVIIe siècle, mais dont la Tradition est beaucoup plus ancienne, puisqu’elle remonte aux Écoles de mystères de l’Égypte antique.

Dans la Fama Fraternitatis, publiée en 1614, il est expliqué en détail pourquoi et comment, après avoir parcouru le monde à la recherche des plus grands érudits de l’époque, j’en suis venu à créer l’Ordre de la Rose-Croix. Formé à l’origine de quelques membres versés dans l’hermétisme, l’alchimie et la kabbale, il s’est développé par la suite et a perduré jusqu’à nos jours. Étant son fondateur, j’ai continué à veiller sur sa destinée, tantôt depuis le plan spirituel, tantôt en étant incarné ici-bas.

Un deuxième Manifeste fut publié l’année suivante, en 1615 : la Confessio Fraternitatis. Sans entrer dans les détails, je dirai qu’elle constitue le prolongement de la Fama et la complète en donnant des précisions sur les règles et le fonctionnement de la Fraternité rosicrucienne, tels que je les avais établis. On y trouve également des révélations sur le Liber Mundi (le Livre du Monde), sur le but véritable de l’alchimie, et sur la Science que les Rose-Croix possèdent pour mener à bien la régénération spirituelle de l’humanité.

Un troisième Manifeste, publié en 1616, vint s’ajouter au deux précédents. Dans un style très différent, il relate un rêve que je fis à l’époque où j’ai fondé l’Ordre de la Rose-Croix. Durant ce rêve, je me suis vu mener un périple initiatique de sept jours, à l’issue duquel je fus convié au mariage d’un Roi et d’une Reine, célébré dans un mystérieux château. Ce rêve allégorique, jalonné de références alchimiques, a fait l’objet de nombreuses interprétations, certaines éloquentes et inspirantes, d’autres fantaisistes et même absurdes.

Dans ma vie présente, je suis né le 13 décembre 1982, à Paris, cette Ville de Lumière où les Rose-Croix se sont fait connaître en 1623 par des affiches placardées ici et là dans les rues. Permettez-moi de vous en rappeler les termes :

« Nous, députés du Collège principal de la Rose-Croix, faisons séjour visible et invisible en cette ville par la Grâce du Très-Haut, vers Lequel se tourne le cœur des Justes. Nous montrons et enseignons à parler, sans livres ni marques, toutes sortes de langues des pays où nous voulons être pour tirer les hommes, nos semblables, d’erreur de mort.

S’il prend envie à quelqu’un de nous voir par curiosité seulement, il ne communiquera jamais avec nous, mais si la volonté le porte réellement à s’inscrire sur le registre de notre Confraternité, nous, qui jugeons des pensées, lui ferons voir la vérité de nos pro- messes ; tellement que nous ne mettons point le lieu de notre demeure en cette Cité, puisque les pensées jointes à la volonté réelle du lecteur seront capables de nous faire connaître à lui, et lui à nous. »

Souhaitant garder l’anonymat, je ne vous dirai ni où je demeure, ni quelles sont mes activités, ni quoi que ce soit qui puisse vous mener jusqu’à moi. Conformément aux règles que mes frères et moi-même nous étions fixées jadis, je me dois de rester « invisible ». Peut-être nous rencontrerons-nous un jour, mais dans ce cas, c’est moi qui viendrai à vous. Sachez néanmoins que mon attachement à la Rose-Croix demeure absolu et qu’elle est et restera ma voie spirituelle, jusqu’à ma réintégration finale et définitive dans l’Âme universelle.

Croyez-le ou non : je n’aurais jamais pris ni le temps ni la peine d’écrire ces quelques pages si je n’avais éprouvé la nécessité impérieuse de le faire, suite à un rêve que j’ai fait dans la nuit du 20 mars 2015, jour du printemps, et dont la nature et le contenu m’incitèrent à en faire le récit. Jugez plutôt : après m’être mis au lit, non sans avoir pris le temps de méditer sur la journée que je venais de passer et qui, me semblait-il, avait été constructive, je m’endormis. Au plus profond de mon sommeil, je me suis vu soudainement dans un œuf en verre d’environ trois mètres de hauteur et de quelques centimètres d’épaisseur. Parfaitement translucide et symétrique, il était d’une grande beauté et d’une parfaite régularité. Je me tenais debout en son centre, comme en lévitation, et me sentais particulièrement bien.

L’étonnement passé, j’observai l’œuf avec attention. Je vis alors, dans la partie supérieure, gravés dans le verre, à égale distance sur l’ensemble de son pourtour, les symboles du sel, du mercure et du soufre […].

> Lire le Manifesto

http://www.rose-croix.org/Documents/manifesto-nouvelles-noces-chymiques-rosenkreutz.pdf

http://fr.calameo.com/read/0009181462ba3cb6744e4

Manifesto-Nouvelles-Noces-chymiques-de-CRC-1616-2016

Gaudius

 

Publié dans Discussion générale | Pas de Commentaire »

Utopie rosicrucienne (vidéo)

Posté par leblogdegaudius le 4 janvier 2016

J’ai le plaisir de vous présenter ma dernière vidéo, qui illustre à ma façon le texte de l’ »Utopie Rosicrucienne ».

Cette utopie, comme il est présenté sur le site de la Grande Loge, représente la « vision idéale que les Rosicruciens ont de la politique, de l’économie, de la science, de l’art, de la médecine, de l’écologie, de la société et , d’une manière générale, de tous les domaines concernant le devenir de l’humanité ».

Bonne écoute à toutes et tous.

Image de prévisualisation YouTube

Gaudius

Publié dans Vidéos de GAUDIUS | Pas de Commentaire »

Bonne et heureuse année 2016

Posté par leblogdegaudius le 1 janvier 2016

En ce début d’année 2016, je vous présente tous mes meilleurs voeux.

Puisse cette année qui vient être le reflet et la concrétisation de vos plus hautes et vos plus chères aspirations.

voeux 2016

 

J’aimerais également vous proposer cette prière que notre Grand-Maître a rédigée et qui est disponible sur son blog et sur le site de l’AMORC:

PRIÈRE UNIVERSELLE

« Dieu de tous les hommes, Dieu de toute vie,

Toutes les religions se réfèrent à Toi, mais Tu n’appartiens à aucune.

Tous les croyants Te vénèrent, mais aucun ne sait vraiment qui Tu es.

On s’adresse à Toi sous des noms divers, mais aucun d’eux n’a Ta préférence.

On dit que Moïse T’a vu, que Jésus T’a parlé et que Mahomet T’a entendu, mais pour le commun des mortels, Tu demeures invisible et silencieux.

Juifs, Chrétiens, Musulmans et Autres se réclament de Toi, mais Tu ne fais aucune distinction entre eux et n’accorde pas Tes faveurs aux uns plutôt qu’aux autres.

Qui que Tu sois, inspire aux croyants comme aux athées des pensées, des paroles et des actions bienveillantes, afin qu’ils expriment le meilleur d’eux-mêmes.

Qu’ils s’éveillent à une spiritualité fondée davantage sur la connaissance que sur la croyance, et cultivent entre eux le respect et la tolérance.

Qu’ils fassent de leur vie une quête de sagesse, et de la sagesse le fondement du bonheur auquel ils aspirent.

Qu’ils comprennent que l’humanité est une en essence, qu’ils sont des âmes-sœurs, et qu’ils sont destinés à s’aimer.

Qu’ils fassent en sorte que l’harmonie, la fraternité et la paix règnent entre tous les êtres, tous les peuples et toutes les nations.

Qu’ils considèrent la nature comme le plus beau des sanctuaires, et les animaux comme leurs frères d’évolution.

Qu’ils voient dans la Terre un chef-d’œuvre de la Création, dans la Création une émanation du Divin, et dans le Divin la source même de leur existence.

Qu’il en soit ainsi ! »

Gaudius

Publié dans Discussion générale | Pas de Commentaire »

La politique est un champ de bataille (Régionales 2015) …

Posté par leblogdegaudius le 7 décembre 2015

… malheur à qui le déserte. (ou lettre ouverte aux responsables du PS):

Régionales : situation critique, sursaut nécessaire

Communiqué de Jean-Luc Laurent, président du MRC et député du Val-de-Marne, dimanche 6 décembre 2015.

Le 1er tour des élections régionales marque une terrible sanction pour le gouvernement et place le FN en tête au niveau national et en position de force dans la quasi-totalité des régions quand, dans le même temps, la droite recule par rapport aux départementales. La situation est critique : cette défaite collective risque d’ouvrir les portes du pouvoir au Front national. La France et les Français en seraient les premiers perdants. Les raisons de la déroute de la gauche sont connues : renonciation européenne, montée inexorable du chômage et crise majeure d’insécurité ouverte par les attentats de janvier et aggravée par ceux du 13 novembre. Au lendemain du scrutin, la gauche devra choisir entre renoncement et le sursaut afin apporter une véritable réponse aux exigences des Français. Nous sommes au pied du mur. Pour le 2nd tour, la gauche doit se maintenir partout, se rassembler autant que possible et convaincre les citoyens, à commencer par les millions d’abstentionnistes. Dans les régions où la gauche est largement distancée, ni le désistement ni la fusion ne sont envisageables. Ces manœuvres ne font pas barrage au Front national, elles le nourrissent.

Lien: http://www.mrc-france.org/Regionales-situation-critique-sursaut-necessaire_a912.html

J’avoue avoir été abasourdi quand j’ai appris la décision d’abord du bureau politique du PS, puis les interventions des intéressés, ceux qui ont décidé de se retirer de la course et de renoncer à siéger dans les conseils régionaux. Ma première réaction a été celle-ci: « c’est une lâcheté ».

Comment, on dénonce l’extrémisme, on désigne les candidats du FN comme les ennemis à combattre absolument, on propose des alliances républicaines et au dernier moment, quand l’adversaire politique  de l’autre bord, à savoir le parti « Les Républicains » vous ferme la porte au nez, au lieu d’en prendre son parti et de rassembler son propre camp, on baisse les bras et on abandonne le champ de bataille ? Quoi, « de toutes façons, ils gagneront, alors »... c’est tout? Vous ne savez pas que « c’est bien plus beau lorsque c’est inutile »? Alors laissez-moi vous rafraîchir la mémoire, messieurs:

« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !
— Qu’est-ce que c’est que tous ceux-là ! – Vous êtes mille ?
Ah ! je vous reconnais, tous mes vieux ennemis !
Le Mensonge ?

(Il frappe de son épée le vide.)

 

Tiens, tiens ! -Ha ! ha ! les Compromis,
Les Préjugés, les Lâchetés !…

(Il frappe.)

Que je pactise ?
Jamais, jamais ! -Ah ! te voilà, toi, la Sottise !
— Je sais bien qu’à la fin vous me mettrez à bas ;
N’importe : je me bats ! je me bats ! je me bats ! »

(Cyrano de Bergerac Acte V)

Vous avez abdiqué trop facilement, messieurs! Quand on fait de la politique, au sens noble du terme, on est un combattant, on n’hésite pas à prendre des coups, on se relève après avoir chuté et on continue le combat. Quand on pense que ses idées et son programme sont les bons, on va sur le terrain, on n’abandonne pas, coûte que coûte, car même en minorité, son camp a toujours des choses à dire, des projets à proposer, un programme à appliquer. Abandonner, ça se fait avant la bataille, jamais après.

Vous avez trahi la confiance de vos électeurs, celle de vos compagnons et alliés, vous vous êtes décrédibilisés et bouché votre avenir pour de longues années et vous vous êtes muselés vous-mêmes. Si, dans l’avenir, vous jugez que vos adversaires font de graves erreurs dans la gestion de vos régions, comment pourrez-vous être audibles puisque vous n’aurez pas participé aux débats? Il fallait y être! Comment votre camp pourra désigner des sénateurs puisque vous serez absents? Et je ne parle pas des prochaines élections, proches ou lointaines.

Un seul, au moins, sauve l’honneur de votre camp puisqu’à cette heure, il veut continuer le combat. Ne l’en empêchez pas, soutenez le plutôt, que votre abandon ne soit pas total. Quoi, vous appelez à voter contre Jean-Pierre MASSERET, pour son adversaire? Mais êtes-vous fous? J’engage au contraire Jean-Pierre MASSERET à se maintenir, j’adjure les militants à soutenir leur candidat, pour l’honneur de leur parti et de leur camp, pour leur région. Pour l’honneur et la dignité.

Gaudius.

http://rationalia.com/z/duel.gif

M.A.J. du 08/12/2015:

Je relaie l’article de Claude Nicolet à partir de son blog (lien: http://claudenicolet.fr/la-federation-du-nord-du-mrc/872-regionales-2015-un-retrait-qui-est-une-erreur-historique.html)

Régionales 2015, un retrait qui est une erreur historique.

Écrit par Claude Nicolet | Lu 188 fois
 
inShare
 

MRC 3Communiqué de presse du MRC Nord Pas de Calais Picardie.

Au soir du premier tour des élections régionales 2015, prenant connaissance des résultats définitifs, le Parti Socialiste a décidé de retirer notre liste de la campagne de 2ème tour, laissant face à face Marine Le Pen et Xavier Bertrand.

Cette décision a été prise unilatéralement par les instances fédérales du Nord, sur ordre de Manuel Valls, relayé par Jean Christophe Cambadélis et Martine Aubry. Elle s’est prise sans concertation aucune avec les élus et responsables fédéraux locaux.

Ce retrait trahit également l’accord signé par Pierre de Saintignon avec Jean-Marie Alexandre, et qui stipulait dans son premier article que la liste serait présente au premier et second tour.

De même, le soir du premier tour, après l’examen rapide des résultats, il était convenu qu’un conseil politique déciderait de la conduite à tenir. Cette disposition n’a pas non plus été respectée : aucune discussion, aucune analyse (le total de voix de gauche : 668 857, dépasse de 110 000 voix celui de Xavier Bertrand, de l’UDI et du Modem) n’ont permis de définir une position commune pour le second tour. Ceci marque une absence totale de respect des partenaires, c’est inacceptable !

Le MRC Nord-Pas-de-Calais-Picardie, qui s’est réuni lundi 7 décembre à Lens, s’est unanimement élevé contre cette décision qui prive les électeurs de Gauche du moyen de s’exprimer par leur vote sur leurs idées politiques et prive également l’assemblée régionale d’un contrepoids politique et du regard avisé d’élus de la majorité sortante.

Nous pensons que devant un tel désastre politique la démission du Premier Ministre s’impose, et appelle à un sursaut républicain qui pourrait prendre la forme de la constitution d’une instance de coordination avec les formations de gauche sincères et responsables, désireuses de coopérer pour reconquérir l’estime de l’électorat désabusé et fatigué de ces manœuvres politiciennes.

Ce renoncement entretient la confusion entre la gauche et la droite libérale, confusion déjà trop présente dans la politique gouvernementale. Alors qu’il faudrait appliquer une vraie politique de gauche courageuse et juste, cette trahison va au contraire nourrir le vote FN en validant son discours dévastateur. Les électeurs de gauche ne seront pas représentés pendant 6 ans au Conseil Régional. Ils ont besoin que la gauche présente un projet à la fois distinct de la droite et de l’extrême droite. Ils en sont privés. C’est pourquoi, le MRC ne donne aucune consigne de vote au 2ème tour et laisse les citoyens se prononcer librement.

Le MRC salue le courage de Jean-Pierre Masseret qui, en dépit des pressions de Manuel Valls et Jean Christophe Cambadelis, a décidé de maintenir sa liste dans la grande région Est.

Dans cette période très particulière, il est important de rassembler autour de nos idées, de notre sérieux et de notre combativité, tous les citoyens qui souhaitent avancer avec nous pour travailler au maintien de la cohésion sociale, au renouveau des forces de progrès, à la mise en place des solutions économiques et politiques, seules capables de redonner à notre Pays la confiance en ses responsables.

 

Je relaie aussi l’article de Pierre Laurent à partir du site du MRC: (lien: http://www.mrc-france.org/Second-tour-des-elections-regionales-position-du-MRC-et-soutien-a-Jean-Pierre-Masseret_a915.html)

Second tour des élections régionales: position du MRC et soutien à Jean-Pierre Masseret

 

 

Communiqué de Jean-Luc Laurent, président du MRC et député du Val-de-Marne, mardi 8 décembre 2015.


Au second tour des élections régionales, le Mouvement Républicain et Citoyen appelle à voter pour les listes de gauche présentes au second tour. A l’issue du rassemblement des partis de gauche, des candidats MRC seront présents en Ile-de-France, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. Le Mouvement Républicain et Citoyen prend acte du retrait des listes auxquelles il participait en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Nous dénonçons une manœuvre d’appareil qui cache mal de grands calculs politiciens derrière un mot d’ordre moral « faire barrage au Front National ». La communication, les postures et les manœuvres ne peuvent pas remplacer un sursaut politique au moment où le Front National est dans une position de force inédite.

Le plan qui viserait à battre la droite grâce au Front National en 2017 n’est vraiment pas à la hauteur de la situation.

Comme nous avons défendu le « ni retrait ni fusion » avant le premier tour, nous appelons les citoyens à soutenir Jean-Pierre Masseret en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes qui refuse courageusement de participer à cette manœuvre politicienne. Contrairement à la caricature que certains font, il ne s’agit pas de sauver une carrière locale ou un mandat mais d’adopter la bonne attitude dans un moment décisif pour la nation. Le retrait est une position suicidaire pour la gauche et démobilisatrice sur l’ensemble du territoire.

 

Lu 1013 fois

 

Publié dans Coups de dents | Pas de Commentaire »

Epreuve, ou karma ? (histoire drôle)

Posté par leblogdegaudius le 1 décembre 2015

Un jour, il arriva qu’un homme perde son portefeuille, dans lequel se trouvaient tous ses papiers : carte nationale d’identité, permis de conduire, carte grise, carte bancaire…

L’homme était bien ennuyé et ses amis, spiritualistes comme lui, s’en inquiétèrent.

 

-          Qu’est-ce qu’il t’arrive ?, lui demandèrent-ils amicalement.

-          Oh, une tuile. J’ai perdu tous mes papiers et je ne les ai pas encore retrouvés. Personne ne m’a contacté et je dois aller en mairie et en préfecture pour refaire toutes mes démarches.

 

Aussitôt, la conversation roule sur le destin, les épreuves, le karma…

 

-          C’est ennuyeux, ce qu’il t’arrive, lui dit l’un d’eux mais pense qu’il s’agit peut-être d’un mal pour un bien.

-          Ça, c’est sûrement un acte  manqué, commenta un autre. Peut-être qu’inconsciemment, tu as envie de faire table rase du passé et de recommencer sur de nouvelles bases ?

-          Tu as sûrement quelque chose à compenser, ajouta un autre. Essaie d’interroger ton maître intérieur. Peut-être que dans le passé, tu as usurpé l’identité de quelqu’un d’autre et te voilà dans l’obligation de prouver qui tu es ?

-          Ou alors, il s’agit d’une épreuve que t’envoient les Maîtres, renchérit encore un autre. Est-ce que, d’une façon, ce n’est pas un signe pour t’inviter à lâcher prise ? Qu’est-ce que tu n’étais pas prêt à abandonner, et que tu dois absolument laisser derrière toi ?

-          Sans aller jusque-là, reprit le troisième, c’est sans doute ton maître intérieur qui te secoue pour te faire avancer ? Réfléchis sur ce que tu as perdu, fais le lien avec ta situation actuelle, et tu auras peut-être la réponse.

 

Devant tant de sollicitude et d’amicaux conseils, notre homme restait bouche bée, ne sachant trop que penser. Un seul de ses amis restait silencieux, ne prenant pas part à la conversation et observant de ci, de là. L’homme s’en étonna :

 

-          Et toi, lui demanda-t-il, tu ne dis rien ? Qu’est-ce que tu en penses ?

 

Son ami lui répondit simplement :

 

-          Si tu as besoin d’aide, je peux te conduire à la préfecture.

 singe qui pense

 Gaudius

Publié dans Humour | Pas de Commentaire »

Comment combattre la violence ? – un texte de Serge TOUSSAINT, Grand-Maître de l’AMORC

Posté par leblogdegaudius le 20 novembre 2015

« Pour combattre la violence, il faut en connaître les causes.

Bien qu’elles soient multiples, vous noterez qu’elles se situent à deux niveaux majeurs. Le premier niveau correspond à l’individu lui-même, c’est-à-dire à ce qu’il est en tant qu’être humain. C’est ainsi que certaines personnes, en raison de leur caractère, de leur tempérament et de leur niveau d’évolution, sont plus violentes que d’autres ou cèdent plus facilement à la violence. Elles s’énervent rapidement et deviennent vite agressives lorsqu’elles sont contrariées ou confrontées à une situation qui les irrite ou les perturbe.

Cela dit, la violence prend également sa source dans des causes plutôt extérieures à l’individu. Il arrive en effet que des personnes non violentes de nature en viennent à faire preuve de violence dans des conditions qui les exaspèrent ou qui heurtent leur sensibilité profonde : misère sociale, sentiment d’injustice, impression d’insécurité, etc. Lorsque ces deux causes majeures de violence sont réunies, à savoir un individu de tempérament violent soumis à une situation qui est par elle-même génératrice de violence, celle-ci atteint son paroxysme, avec tous les effets destructeurs qui en découlent. C’est alors l’engrenage d’un processus qui s’auto-alimente aussi longtemps que rien n’est fait pour y mettre fin.

De ce qui précède, il en résulte que pour combattre la violence, il faut agir au niveau de l’individu lui-même et au niveau de la société. Le premier niveau d’action pose tout le problème de l’éducation, laquelle est en perdition depuis trop longtemps. L’idéal en la matière serait que les parents et les adultes en général se fassent un devoir d’inculquer la non-violence aux enfants. Cela suppose qu’eux-mêmes leur donnent l’exemple dans ce domaine en s’efforçant, entre autres, d’être paisibles intérieurement, de parler calmement, d’agir avec sérénité, et naturellement en condamnant la violence sous toutes ses formes. Pour ce qui est de la société en général, il s’agit de faire en sorte qu’elle n’incite pas à être violent. Cela implique, certes de lutter contre la misère sociale, le sentiment d’injustice, l’impression d’insécurité, etc., mais également de mettre un terme à la violence gratuite qui s’affiche continuellement sur les écrans de cinéma, de télévision et de jeux vidéo.

Il me semble en effet que la cause majeure de la violence est la violence elle-même, car elle l’entretient chez les personnes qui ont un tempérament violent et la développe chez celles qui sont a priori non violentes. Parallèlement à ces mesures préventives, il me semble indispensable de sanctionner tous les actes de violence avec humanisme et à la mesure de leurs conséquences. À cet égard, l’impunité est un non-sens, car elle est une dérogation humaine à une loi divine, en l’occurrence le karma.

Le meilleur moyen de combattre la violence est donc d’éveiller cette vertu qu’est la non-violence, et ce, dans nos pensées, dans nos paroles et dans nos actions. Cela suppose d’apprendre à maîtriser toute impulsion d’agressivité, si possible dès qu’elle se manifeste dans notre conscience. À cet effet, le mieux est d’utiliser notre volonté pour remplacer cette impulsion négative par une pensée ou une émotion positive, jusqu’à ce que nous ayons retrouvé notre calme intérieur. Par ailleurs, lorsque nous sommes confrontés à une situation où une autre personne est agressive à notre encontre ou à l’encontre d’un tiers, nous devons éviter de créer un rapport de forces avec elle, et même tout faire pour apaiser les choses. Cela exige naturellement un certain effort et une certaine diplomatie, mais l’enjeu en vaut la peine.

D’une manière générale, tout citoyen responsable devrait favoriser le dialogue et privilégier l’harmonie dans ses relations avec autrui, afin d’être un agent de non-violence et par là même un vecteur de paix sociale. En cela, les Rosicruciens ont toujours été convaincus que c’est dans l’évolution et non la révolution que se situent les fondements du progrès humain.

Serge Toussaint »

 

L’attentat au Mali, qu fait suite aux attentats de Paris, m’a amené à poster cet article de notre Grand-Maître, Frater Serge Toussaint, et qui porte sur la violence en général. Un texte capital, à mon sens, et qui donne le point de départ :la paix commence par soi; par l ‘individu, par l’éducation. Mais nous pouvons faire plus car en tant que mystiques rosicruciens, nous avons des outils à notre disposition. Après la légitime colère que nous pouvons éprouver, dans l’instant, face à ces attentats spectaculaires, nous pouvons aussi oeuvrer dans la durée en utilisant les outils mis à notre disposition dans nos enseignements. Je n’aurai pas l’orgueil de dire que ces outils sont notre propriété exclusive car d’autres traditions ont également les leurs et travaillent aussi au quotidien. Ce soutien et cette compassion que nous apportons aux victimes des attentats peut et doit aussi s’étendre à TOUTES les victimes de violence et de barbarie partout dans le monde: enfants exploités ou violés, femmes battues, vieillards maltraités, animaux martyrisés… Pour toute victime apaisée, soulagée et rétablie, toute larme essuyée, tout individu violent qui décide de se réformer, tout terroriste qui renonce à la violence , c’est un pas de plus vers la paix profonde et un petit peu plus de lumière qui brille dans le monde. Les moyens d’agir ne manquent pas non plus et chacun peut se joindre à telle ou telle association selon sa nature et ses possibilités. L’essentiel, c’est de ne pas rester dans l’émotion, mais d’agir à tous les niveaux possibles. Et tant pis si ça ne plait pas à certains esprits chagrins. Mieux vaut être un « naïf » qu’un cynique.

Ce sont ces mêmes « naïfs »  qui, ce soir, à Paris, se refusent à se laisser aller à la morosité et qui veulent, coûte que coûte, que la vie continue. Chants, prières, hommages, manifestations de toute sorte, célébration de la vie…  ces « naïfs » génèrent en vérité des formes-pensées très positives, propres à nettoyer un peu cette atmosphère lourde. L’espérance renaît malgré tout, et elle est un défi face à ces porteurs de mort.

meditation-pour-la-paix

Gaudius

Publié dans Evénements | Pas de Commentaire »

APPEL AUX ROSE-CROIX SUITE AUX ATTENTATS DE PARIS – UN MESSAGE DE SERGE TOUSSAINT, GRAND-MAITRE

Posté par leblogdegaudius le 17 novembre 2015

Suite aux attentats qui ont frappé Paris le vendredi 13 novembre, de nombreux membres de l’A.M.O.R.C. m’ont contacté pour me demander quelle devait être leur attitude en réaction à cette barbarie

Tout d’abord, je voudrais exprimer ma plus sincère compassion aux personnes qui ont été blessées, certaines très gravement. Quant à celles qui ont perdu la vie, c’est vers leur âme que je me suis employé à diriger mes pensées les plus réconfortantes. Comment ne pas partager également la douleur des familles ? Certes, il est impossible de se mettre à leur place, mais qu’elles soient assurées du soutien fraternel et spirituel de tous les Rosicruciens du monde.

En ce qui concerne la manière de réagir face à la folie meurtrière qui vient de frapper Paris, je partage l’avis de ceux qui pensent que nous devons continuer à vivre normalement, en étant néanmoins plus attentifs à ce qui peut sembler suspect et à le signaler aux autorités compétentes. Les islamistes qui ont commis ces crimes visent à semer la terreur et à déstabiliser les sociétés qui ne sont pas conformes à l’idéologie jihadiste. S’appuyant sur une lecture et une interprétation totalement dévoyées du Coran, ils tuent au nom de Dieu et de l’Islam. Tout fidèle devrait y voir le plus grand des blasphèmes, et même une totale hérésie.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire et de l’écrire, les Musulmans peuvent et doivent jouer un rôle majeur dans l’éradication de l’islamisme et de son corollaire, le jihadisme. Comment ? En condamnant beaucoup plus ouvertement et beaucoup plus massivement tout acte intégriste et fanatique commis au nom de l’Islam. Plus encore que les fidèles des autres religions, ils doivent s’élever ensemble contre l’usage idéologique et criminel que certains barbares font de la leur, et leur montrer ainsi que la très grande majorité des Musulmans aspirent à vivre leur foi paisiblement et dans le respect des lois citoyennes.

Je sais qu’il y a des Musulmans parmi les membres de l’A.M.O.R.C., tout comme il y a des Chrétiens, des Juifs, des Bouddhistes, des Hindouistes, etc., mais aussi des personnes qui ne suivent aucune religion. Je suggère à ces Rosicruciens musulmans de montrer l’exemple et d’exprimer ouvertement leur condamnation absolue et sans appel à l’encontre de toute action terroriste menée au nom de l’Islam. En le faisant, que ce soit à travers les réseaux sociaux ou de vive voix lors de discussions, non seulement ils rendront témoignage à ce que le Coran contient de meilleur lorsqu’il est suivi dans un esprit ouvert et tolérant, mais ils donneront également l’exemple de ce que doivent être des spiritualistes dignes de ce nom.

Les islamistes ne sont pas un danger uniquement pour la laïcité, à laquelle les Rosicruciens sont profondément attachés ; ils le sont également pour la spiritualité, en ce sens qu’ils la dénaturent, la dévoient et la discréditent, au point de faire perdre la foi à de nombreux croyants et de rendre le monde encore plus matérialiste. Or, l’athéisme ne peut faire le bonheur de l’humanité, car il nourrit ce qu’il y a de moins noble dans la nature humaine : désir de possession, de domination, de pouvoir, etc. En cela, je pense sincèrement que la spiritualité (et non la religiosité dans ce qu’elle a de plus dogmatique) est plus que jamais nécessaire. L’athéisation de notre société serait donc une mauvaise réponse à l’intégrisme religieux.

D’une manière générale, j’engage les Rosicruciens de la juridiction francophone à ne pas changer leur manière de vivre et à incarner avec encore plus de force intérieure l’humanisme et la spiritualité qui sont à la base de leur philosophie. À titre personnel ou dans le cadre des réunions tenues en Loges, je les encourage à redoubler d’effort dans la mise en pratique de l’enseignement qui leur est transmis dans le cadre de l’A.M.O.R.C., et à œuvrer avec encore plus de vigueur à l’élévation des consciences.

Serge Toussaint

Grand Maître de l’A.M.O.R.C.

http://www.rose-croix.org/images/ailes-amorc-2015-450.jpg

Publié dans Evénements | Pas de Commentaire »

Attentats à Paris: colère et solidarité.

Posté par leblogdegaudius le 14 novembre 2015

De nouveaux attentas ont eu lieu cette nuit à Paris:  128 morts et 99 blessés aux dernières nouvelles.

Massacre au Bataclan: au moins 82 morts

Rue de Charonne: 19 morts

Rues Bichat/Alibert: au moins 12 morts

Rue de la Fontaine au roi: cinq morts

Stade de France: quatre morts dont trois terroristes

Boulevard Voltaire: un kamikaze mort

Le détail sur ce lien:

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/attentats-de-paris-l-effroyable-bilan_1735776.html*

Face à cela, on ne peut qu’exprimer sa colère, son dégoût, son mépris mais aussi sa solidarité. Colère, parce que ça recommence, dégoût pour la barbarie des actes, et surtout mépris. Mépris car les terroristes ne sont pas des « soldats ». Ce sont des lâches .

Mais aussi solidarité: solidarité avec les victimes et leurs proches, solidarité avec les forces de l’ordre et les secouristes qui ne ménagent pas leurs efforts. L’attentat déjoué à Toulon (et d’autres dont je n’ai pas mémoire) montre que les terroristes sont surveillés et que c’est grâce au travail des services concernés que nous pouvons encore nous promener dans les rues en toute sérénité. Y renoncer serait entériner le comportement et la volonté des terroristes.

 

figarofr: Des pompiers évacuent des personnes du Bataclan, dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015.

Image trouvée sur MSN: http://www.msn.com/fr-fr/actualite/nouvelles-de-derniere-heure/bataclan-%C2%AB%C3%A0-chaque-rafale-on-essaye-de-ramper-le-plus-loin-possible-des-tireurs%C2%BB/ar-BBmYUf6

Face à ces actes, il convient de ne pas avoir peur, mais de rester debout et de faire front. Rappelons-nous des héros du Thalys: ils sont intervenus pour empêcher un massacre. Tant qu’il y aura des individus qui tiendront ferme et qui feront face à ces barbares, on ne pourra pas désespérer de la nature humaine.

Le chef de l’Etat vient de décréter 3 jours de deuil national et en appelle à la solidarité et au sang-froid. C’est juste et je souscris.

Gaudius

Publié dans Evénements | Pas de Commentaire »

Soir d’automne (Buson)

Posté par leblogdegaudius le 2 novembre 2015

Pour une fois, pas de texte long ni d’article, rien qu’un simple Haiku, pour vos méditations:

Soir d'automne (Buson)

Gaudius.

Publié dans Discussion générale | Pas de Commentaire »

12345...11
 

My review 1st |
Just'in |
Mespetitespensees.com |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gabyblogusa
| Becomemydream
| Raviromar